Centrafrique : clôture officielle des candidatures aux prochaines élections

Publié le par CENTRAFRIQUE EN LIGNE

 

 

 

La Commission électorale indépendante (CEI) a annoncé, par un communiqué à la radio nationale diffusé lundi à minuit, la fin de l’enregistrement des candidatures aux prochaines élections présidentielles et législatives.

Pour l’élection présidentielle, la CEI a annoncé six candidatures concernant le président sortant François Bozizé, son prédécesseur Ange Félix Patassé, l’ancien ministre de la Défense Jean-Jacques Demafouth, le président de l’Association des chômeurs Thierry Azourouth ainsi que Innocent Wilité et Koué Fodé, deux personnalités presqu’inconnues du public.

Ne sont pas enregistrés, l’ancien Premier ministre Martin Ziguélé et le député Emile Gros Raymond Nakombo, respectivement candidats déclarés du Mouvement de libération du peuple centrafricain (MLPC) et du Rassemblement démocratique centrafricain (RDC), deux anciens partis au pouvoir, aujourd’hui dans l’opposition.

La liste des candidats aux législatives sera publiée ce mardi, annonce le communiqué de la CEI.

La clôture officielle des candidatures intervient au terme d’une longue journée de tractations impliquant le Médiateur de la République, Monseigneur Paulin Pomodimo, qui a tenté d’obtenir une prolongation du délai permettant aux candidats de l’opposition de déposer leurs dossiers.

Ces derniers avaient décidé de ne pas les déposer dans les délais fixés par la CEI pour protester contre un démarrage anticipé de l’enregistrement décidé, selon eux, de manière unilatérale par le président Bozizé.

Selon le code électoral, "un récépissé définitif est délivré dans les 8 jours, après vérification de la régularité de la candidature".

La CEI avait déjà enregistré en avril 2010 plusieurs candidatures, dont celles de François Bozizé et Ange Félix Patassé, avant le report au 23 janvier de ces élections initialement prévues pour les mois d’avril et mai derniers. 

 

Source : Xinhua

 

Commenter cet article