Centrafrique : Elections 2011, le code de bonne conduite validé

Publié le par CENTRAFRIQUE EN LIGNE

 


 Les candidats aux élections présidentielles et législatives ont signé le 7 janvier dans l'hémicycle de l'Assemblée Nationale à Bangui, le document du code de bonne conduite.

Initiée par le Conseil National de la Médiation, ce code de bonne conduite qui devrait régir le comportement des candidats aux élections générales de Janvier 201 avant pendant et après les scrutins,

Selon le Médiateur de la République, ce code de bonne conduite révisé est la contribution de son institution pour "la paix et le  bon déroulement du processus électoral dans un climat apaisé afin de conduire à des résultats satisfaits et acceptés par tous"

A en croire le Médiateur de la République, Mgr Paulin Pomodimo, le code ainsi élaboré est en conformité avec la constitution du 27 décembre 2004 et prend en compte l'esprit du code électoral, les lois et règlements en vigueur.

 

"Ce code de bonne conduite encourage l'esprit de tolérance, d'humilité et du respect mutuel entre tous les candidats et prévoit en même temps la mise en place d'une structure de veille qui sera chargée d'assurer sa bonne  exécution.", a-t-il expliqué.

Pour le Président sortant François Bozize, candidat à sa propre succession,  "la signature de ce code de bonne conduite révisé des élections de 2011 est un signe de volonté   de tous les acteurs politiques pour la réussite des opérations électorales dans notre pays."

A en croire le candidat Bozize, le peuple centrafricain a trop souffert et aujourd'hui il n'aspire qu'à vivre dans la paix.  C'est pourquoi, selon lui, les efforts consentis et les actes posés quotidiennement par chacun dans le sens de la consolidation de la paix ne peuvent qu'être reconnus à leur  juste valeur  et encouragés par tous.

1291117079801

"L’initiative du CNM en vue de la validation de ce nouveau code de bonne conduite est à féliciter et je crois pour ma part aux vertus qui le sous-tendent à savoir :  l'esprit de tolérance, d'humilité et de respect mutuel qui constituent en elle même les conditions d'une paix partagée observées par tous" a indiqué le président sortant avant de répondre implicitement à l'interpellation du Médiateur de la République en ce qui concerne la mise en place d'une structure de veille.

"Des contacts sont en cours pour le choix d'un parrain qui assurera la coordination de la structure de veille telle que proposé par le code. ", a-t-il confié

"Nous venons d'assister à un événement solennelle d'une importance capitale pour la République Centrafricaine. La signature  ce jour du code de bonne conduite régissant la vie politique en Centrafrique en vue des élections de 2011",  a déclaré M Bo-Shack, représentant résident du PNud en Centrafrique, interrogé par l'agence Ai.

Pour M Bo-Shack, la signature de ce document est une étape très importante franchie par la RCA dans le processus électoral et ce faisant facilitera davantage la tenue des élections libres régulières et transparentes.

Selon le diplomate onusien,  la valeur de ce code de bonne conduite sera jugé après les élections.  "Cependant,  l'élément le plus important est la situation postélectorale, c'est cela qui souligne l'importance et la valeur de ce code de bonne conduite"., a-t-ajouté

 

La cérémonie de  signature de ce document  par les candidats s’est déroulée en présence des partenaires extérieures. au développement.

 

Source : Africa-Info, Kabongo

Commenter cet article