Centrafrique : La FAO se penche sur la commercialisation des produits agricoles.

Publié le par CENTRAFRIQUENLIGNE


photo10

Ai- Rca- La nouvelle représentante de la FAO en Centrafrique Rokhaya Daba Fall s'est entretenue ce jour  avec la Ministre du Commerce Emilie Béatrice Epaye.

Selon une source proche du  cabinet, l'entretien entre les deux personnalités était axé sur la complémentarité entre l'agriculture et le commerce. En même temps, ils ont  exploré les voies et moyens stratégiques pour la commercialisation des produits agricoles.

Au sortir de l’audience, Rokhaya Daba Fall a fait savoir que cette entrevue lui a permis de  réitérer au membre du gouvernement  l'engagement  de la FAO auprès de la RCA pour la promotion de tous ses produits tels que les sésames, et autres que le pays cultive déjà à savoir :  le café, le coton, le tabac, etc.

« Nos points de vue convergent  et ensemble nous allons bâtir ce plan stratégique afin de faire un  plaidoyer au niveau de l'ensemble des bailleurs de fonds et arriver ainsi à promouvoir les grandes cultures commercialisables  de la République Centrafricaine » a conclu le chef de bureau de la représentation de la FAO à Bangui

La Ministre du Commerce quant à elle a apprécié le fait que la nouvelle représentante de la FAO décide d’appuyer l’agriculture et l'élevage dans son pays. « Mme Rokhaya est venue me voir pour m’amener à comprendre que,  tant que nous ne commercialiserons pas nos produits, notre agriculture se limitera à une agriculture de survie », a expliqué Emilie Béatrice Epaye, ajoutant que, avant son arrivée, le gouvernement, la Banque mondiale et l’organisation mondiale du Commerce (Omc), après étude, en faisaient déjà une préoccupation majeure.

Publié dans ACTU ECONOMIQUE

Commenter cet article