Centrafrique : Le Parc du Cinquantenaire réhabilité

Publié le par CENTRAFRIQUE EN LIGNE

 

Ai- Rca- Le Président de la République François Bozize a procédé le 21 décembre  à la coupure du ruban symbolique du Parc du Cinquantenaire réhabilité par la Mairie de Bangui.

C’était en présence de la première dame Monique Bozize, du premier ministre et des membres du  corps diplomatique.

100 1814

Selon un cadre de cette  municipalité, ce site était jadis le quartier Louango domaine communal d'une superficie de 4 hectares enregistré sous le titre foncier N° 2474 et devenu Jardin Public après que ses occupants aient été déguerpis.

"Ce Jardin Public est en plein cœur de la Ville et très riche de ses 199 arbres. C’est le véritable poumons de la Ville ",  a confié  la  source.

Le Maire de la ville de Bangui Jean Barkès Ngombé Ketté a, dans son discours de bienvenu décrit l'état de délabrement  avancé de ce site avec comme conséquence  « un refuge pour les délinquants et un lieu d'insalubrité criante ».

A en croire le premier citoyen de la cité capitale,  face à cette situation,  la municipalité ne pouvait  rester insensible.

« Compte tenu de la mission que le Chef de l'Etat m’a confié depuis 2003 ; mission consistant  essentiellement à restaurer et à réhabiliter la ville de Bangui, j’étais astreint à une obligation de résultat . Pour ce faire, je n'ai cessé de parcourir la capitale dans tous les sens pour découvrir les failles et les manquements avant d'y remédier », a déclaré M Ngombé Ketté, ajoutant que cette mission était  un challenge à relever qui nécessite  rigueur,  volonté et détermination,  doublé d'un esprit de sacrifice.

"Aujourd'hui,  vous avez à votre disposition un lieu de rencontre, d'échange et de divertissement. Ce jardin de 4 hectares est désormais prêt à recevoir toutes les manifestations à caractère socioculturelle", a indiqué le maire de la ville de Bangui.

Lançant un appel de patriotisme à la population banguissoise, il a déclaré : « Mes chers concitoyens,  il vous appartient à présent de conserver jalousement ce joyau mis gracieusement à votre portée et de la garder toujours propre ».

"Nous sommes au service de notre pays. On essaie de faire de notre mieux. Et c'est ce que le maire fait à sa manière et nous ne faisons que le constater et apprécier" a confié le Président Bozize interrogé par l'agence Ai.

"Lors du changement intervenu le 15 mars 2003, nous avons promis de faire en sorte que Bangui la Coquette revienne. Et petit à petit,  la Coquette revient et nous la faisons avec le maigre moyen que nous avons à notre disposition"  a conclu M Bozize.

Il convient de préciser que, ce Parc du Cinquantenaire (PDC) dispose d'une salle polyvalente pour les réunions, une salle de  théâtre  plein air, un restaurant, des kiosques de vente d'objets d'art, des paillotes, des aires de pétanques et ping-pong, etc.

 

Publié dans LE FIL DE L'ACTUALITE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article