Elections : La Commission Electorale Indépendante réagit aux affirmations de RFI

Publié le par CENTRAFRIQUE EN LIGNE

 Le président de la Commission électorale indépendante (CEI) le pasteur Joseph Binguimalé, a fustigé hier soir dans un communiqué de presse, Radio France Internationale (RFI) pour avoir diffusé le 4 février dernier une information selon laquelle 1200 bureaux de vote sur les 4618 validés n’étaient pas fonctionnels le 23 janvier.

« S’agissant des bureaux de vote considérés comme non ouverts faisant l’objet de l’information diffusée par RFI, il s’agit en réalité des cas de litige concernant plus de 1000 bureaux de vote. Ces résultats litigieux portent exclusivement sur les scrutins législatives », a-t-il précisé.

Il a qualifié cette information diffusée par RFI d'« allégation dénouée de tout fondement ne reflétant aucune réalité ».

 

binguimalejos.jpg

Joseph Bingumalé a expliqué que les origines des litiges sont variées entre autres procès verbaux signés mais sans feuille de résultats ou de pointage, procès verbaux et feuille de résultats non signés, feuille de résultats ou de pointage ne portant pas le nom des candidats.

Il a également souligné les cas des feuilles de résultats ou de pointage ne portant les noms des candidats mais sans résultats par candidat, procès verbaux vierges ou partiellement remplis, feuille de résultats ou de pointage sans procès verbaux.

Pour le président de la CEI, Joseph Binguimalé, « les résultats provisoires de la, présidentielle publiée par la CEI ne 1er février dernier ne « sauraient être remis en cause ».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article