En bref : 60 millions pour les sinistrés de Bossangoa

Publié le par CENTRAFRIQUE EN LIGNE

http://www.wmaker.net/acap/photo/811275-993505.jpg?v=1199103951

 

 

Samedi dernier, la Première Dame centrafricaine Monique Bozizé s’est rendue personnellement à Bossangoa pour remettre aux sinistrés des inondations de début août un chèque de sa fondation Femmes Enfant Solidarité. Le montant de ce don s’élève à plus de 60 millions de Francs CFA. Cette aide inattendue pour les pauvres hères de Bossangoa, qui ont tout perdu lors de terribles intempéries, provient de la générosité de leurs compatriotes, ces derniers ayant pu faire un don via le réseau Télécel depuis la fin août. Par la suite, le montant de cette offrande a été accru par le Chef de l’Etat et plusieurs ministres, qui ont pris sur leurs deniers personnels pour aider à la reconstruction de la capitale de la préfecture de l’Ouham.

Ces intempéries, qui ont fait plusieurs milliers de sinistrés début août, ont frappé une région du territoire centrafricain déjà frappée par de nombreux fléaux. Après la famine et les exactions des mouvements politico-militaires (notamment l’APRD de Jean-Jacques Demafouth), ces inondations semblent pousser la préfecture de l’Ouham au paroxysme de l’incurie. Mais c’était sans compter sur l’incroyable bonté des centrafricains, qui, contre toute idée reçue, se sont rués sur leurs téléphones pour offrir une nouvelle chance à ceux que le ciel avait frappé. Bossangoa et ses environs peuvent donc commencer à se reconstruire, aidée en cela par les actions de générosité initiées par la Première Dame de la République Centrafricaine.

Sara Pendere

Rédaction Centrafriquenligne.com

Publié dans ACTION GOUVERNEMENTALE

Commenter cet article