EN BREF : Elections, nous y voilà !

Publié le par CENTRAFRIQUE EN LIGNE

vote-d-une-femme--en-Afrique

 

 

Jeudi dernier, le 21 octobre 2010, le recensement électoral des électeurs centrafricains s'est terminé aussi bien sur le territoire national que parmi la diaspora. Ce recensement a pour finalité la tenue des élections présidentielles et législatives dont le premier tour aura lieu le 23 janvier prochain. Malgré les tentatives de désinformation de la part de personnes mal-intentionnées faisant état d'une faible mobilisation, le rapporteur général de la Commission Indépendante, Rigobert Vondo, a estimé que environ 70% des populations en âge de voter se sont inscrites sur les listes électorales, rendant plutôt positif le bilan de ce recensement. Aujourd'hui, le 28 octobre, la CEI a fixé l'ouverture officielle du dépôt des candidatures pour les deux élections du 23 janvier. D'autre part, il est à noter que pour consolider le processus électoral et suite aux nombreuses demandes du gouvernement centrafricain d'honorer ses promesses, l'Union Européenne a débloqué 9,5 millions d'euros pour financer l'ensemble des opérations électorales. Cette annonce s'est faite moins d'un jour après l'interview du Président François Bozizé sur RFI en marge du sommet de la Francophonie, où celui-ci pressait la communauté internationale de remplir sa part du contrat afin que les élections ne soient pas reportées une quatrième fois. Enfin, le Conseil d'Etat et le Ministère de l'Administration du Territoire -en charge de promulguer les lois établissant les circonscriptions électorales- semblent avoir trouvé un terrain d'entente pour que les élections législatives puissent se dérouler dans la plus grande transparence administrative. A l'heure actuelle, il apparaît désormais clair que plus rien ne semble pouvoir entraver la bonne marche de la République Centrafricaine vers les élections. Quant à l'opposition, elle sera jugée par l'histoire si elle décide effectivement de boycotter le rendez-vous du 23 janvier, sans doute par peur de se voir mettre en déroute par le peuple centrafricain dans les urnes...

 

La rédaction de centrafriquenligne.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article