Jean-Jacques Demafouth candidat à la présidentielle du 23 janvier !

Publié le par CENTRAFRIQUE EN LIGNE

 

Il semble aujourd’hui indubitable que le président du NAP et par ailleurs chef de la mouvance armée APRD sévissant dans l’Ouham et l’Ouham-Pendé, Jean-Jacques Demafouth, va se présenter à l’élection présidentielle centrafricaine dont le premier tour se tiendra le 23 janvier prochain. Il l’a lui-même évoqué à de nombreuses reprises, dans des interviews ou en privé. Cette candidature s’inscrit dans la finalisation du processus DDR, dont Jean-Jacques Demafouth est lui-même concerné au premier chef. Elle permettra aux combattants de l’APRD de réintégrer plus aisément la vie civile, en pouvant se targuer d’un repère électoral.

JJDemafouth

L’objectif de Jean-Jacques Demafouth au premier tour de la présidentielle semble être de passer la barre des 5%, comptant notamment sur son réservoir d’électeurs dans le nord-ouest de la République Centrafricaine, au grand dam du MLPC qui comptait faire le plein de voix dans cette région traditionnellement favorable à l’opposition. Cette volonté affirmée de Jean-Jacques Demafouth de se présenter à l’élection présidentielle est somme toute une victoire politique pour le KNK, et ce sur deux plans : en premier lieu, elle démontre la réussite programmée du processus DDR et la réintégration dans la société civile de la majorité des mouvements politico-militaires centrafricains et dans un second temps, la division des voix de l’opposition entre l’APRD et le MLPC qui ne peut que favoriser le candidat du KNK, François Bozizé. Il ne reste plus à Jean-Jacques Demafouth qu’à voir sa candidature validée par la CEI pour pouvoir prétendre à la magistrature suprême.

 

Jonas Abbo Tshipopo

Rédaction centrafriquenligne.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article