Jean-Pierre Bemba sera bien jugé par la CPI

Publié le par CENTRAFRIQUE EN LIGNE

bemba

 

 

Jean-Pierre Bemba sera jugé pour crimes de guerre en République Centrafricaine. La CPI a rejeté ce matin l’appel introduit par sa défense qui soutient que l’accusé a bénéficié d’un non-lieu en Centrafrique.

L’ancien vice-président congolais est poursuivi pour trois chefs d’accusation de crimes de guerre et de deux autres chefs d’accusation de crimes contre l’humanité. Il est, selon l’accusation, responsable de meurtres, viols et pillages commis par les hommes de sa milice, le Mouvement de libération du Congo (MLC), envoyés en Centrafrique pour appuyer le régime du président Ange-Félix Patassé.

Selon la CPI, Jean-Pierre Bemba Gombo est pénalement responsable, pour avoir effectivement agi en qualité de chef militaire au sens de l’article 28-a du Statut de Rome, de deux crimes contre l’humanité (meurtre et viol) et de trois crimes de guerre (meurtre, viol et pillage), prétendument commis sur le territoire de la République centrafricaine au cours de la période comprise approximativement entre le 26 octobre 2002 et le 15 mars 2003.

Source : Afrique Actu

Publié dans LE FIL DE L'ACTUALITE

Commenter cet article