L'armée centrafricaine écrase les rebelles de la CPJP sur l'axe Bria-Ndélé

Publié le par CENTRAFRIQUE EN LIGNE

P2.jpg

 

Dans la nuit de jeudi à vendredi, les FACA (Forces Armées Centrafricaines) ont infligé une lourde défaite aux combattants de la CPJP (Convention pour la Justice et la Paix, anciennement dirigée par Charles Massi) sur la route entre Ndélé (Bamingui-Bangoran) et Bria (Haute-Kotto). Les soldats de l'armée régulière basés à Bria sont donc sortis de leur cantonnement pour mener une attaque éclaire contre les rebelles à côté du village de Yangou-Drondjia (près de 150km au nord de Bria). L'affrontement, d'une rare intensité, a démontré la supériorité militaire des FACA et a coûté la vie à de nombreux rebelles (une dizaine, selon des sources du haut commandement militaire). Les fruits des rapines commises par la CPJP dans cette région reculée de la RCA  (véhicules, carburant, outils, armes...) ont été saisis par le corps expéditionnaire de l'armée centrafricaine et seront restitués à leurs propriétaires dans les prochains jours. Petit à petit, pas à pas, les forces loyalistes reprennent le contrôle de l'ensemble du territoire centrafricain. Après avoir assaini les environs de Bria la semaine dernière, c'est maintenant au ratissage des préfectures du Bamingui-Bangoran et de la Vakaga que les FACA concentrent tout leurs efforts. Et la population, de guerre lasse, considère les vaillants soldats des FACA en héros. D'ici quelques mois, il ne serait pas surprenant d'assister à la fin du fléau rebelle en République Centrafricaine et au retour de la paix tant désirée par les populations.

 

La Rédaction de Centrafrique En Ligne

Publié dans LE FIL DE L'ACTUALITE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article