L'ouverture du procès de Jean-Pierre Bemba reportée au 14 juillet

Publié le par CENTRAFRIQUENLIGNE


L'ancien vice-président de la république démocratique du Congo, Jean-Pierre Bemba, le 2 décembreL'ancien vice-président de la république démocratique du Congo, Jean-Pierre Bemba, le 2 décembre© AFP

L'ouverture du procès de l'ancien vice-président de la République démocratique du Congo (RDC) Jean-Pierre Bemba devant la Cour pénale internationale à La Haye, prévue le 5 juillet, est reportée au 14 juillet, a annoncé vendredi la CPI.

Le report du procès a été décidé "pour des raisons administratives, notamment la probable modification de la composition de la chambre, et afin de faciliter les préparations nécessaires au début du procès", a indiqué la CPI dans un communiqué.

Des audiences se tiendront les 14 et 15 juillet pour notamment "entendre les déclarations d'ouverture des parties et participants". Elles seront suspendues durant les vacances judiciaires et reprendront le 30 août.

Le recours de la défense rejetté

Les juges de la CPI ont par ailleurs rejeté, dans une ordonnance publiée jeudi soir, l'exception d'irrecevabilité soulevée le 25 février par la défense de M. Bemba qui contestait la compétence de la Cour.

Jean-Pierre Bemba, accusé de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité, est, selon l'accusation, responsable de meurtres, viols et pillages commis entre octobre 2002 et mars 2003 par sa milice, le Mouvement de libération du Congo (MLC), envoyée en Centrafrique pour appuyer le régime du président Ange-Félix Patassé.

M. Bemba, 47 ans, qui avait fui la RDC en avril 2007 après avoir perdu l' élection présidentielle de 2006 face à Joseph Kabila, avait été arrêté en mai 2008 à Bruxelles.

 

Source : Jeune Afrique

Commenter cet article