La Cour Constitutionnelle rétablit dans leurs droits 9 députés

Publié le par CENTRAFRIQUE EN LIGNE

La Cour Constitutionnelle a achevé ses investigations concernant la validité des résultats des élections législatives centrafricaines, circonscription après circonscription. Après avoir ordonné l'organisation d'un nouveau scrutin dans treize députations où il n'y avait eu qu'un premier tour, la vénérable institution a délivré sa sentence pour les candidats élus au second tour. Pour neuf d'entre eux, la chute est terrible puisqu'ils se voient obligés de céder leur siège à leur challenger. Les raisons en sont multiples : procès-verbaux falsifiés, bourrage des urnes, non-respect des procédures imposées par la CEI (Commission Electorale Indépendante, dirigée par le Pasteur Binguimalé), atteinte à l'éthique prônée par cette même CEI... La République Centrafricaine a une fois de plus prouvée la vivacité de sa scène politique en faisant triompher le démocratie par le truchement de la Cour Constitutionnelle.

articles Assemblee nationale

Le plus spectaculaire de ces retournements opérés par Marcel Malonga et ses pairs reste sans doute la destitution de Thierry Maleyombo (KNK) de son poste de député du 7ème arrondissement de Bangui au profit de Jérôme Lavou, indépendant affilié au KNK. Ce dernier, député sortant, récupère logiquement son siège après la curie déclenchée par l'élection de l'ancien Ministre des Télécoms Maleyombo. Des habitants des quartiers de Ngaragba et de Ouango avaient manifesté leur mécontentement suite aux résultats provisoires du deuxième tour qui donnaient Maleyombo vainqueur avec près de 60 % des suffrages exprimés. La course pour la députation dans le 7ème arrondissement avait notamment été émaillée de nombreux incidents, quelques fois imputables directement à l'ancien Ministre. Quoi qu'il en soit, c'est bien Jérôme Lavou qui siégera les cinq prochaines années à l'Assemblée Nationale, comme huit de ses collègues fraîchement rétablis dans leurs droits par la Cour Constitutionnelle. La démocratie centrafricaine, quant à elle, ne pourra que mieux s'en porter.  

 

Robert Wali

Centrafrique En Ligne

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article