La LRA doit être chassée, selon un collectif contre ces rebelles

Publié le par CENTRAFRIQUENLIGNE

« Trop c’est trop, nous disons non aux assassinats, viols, déportations, destructions des biens et à l’esclavage sexuel, dont sont victimes les habitants du Mbomou et haut Mbomou (est de Centrafrique) ».

Ces messages ont été écrits le samedi 12 juin 2010 sur des banderoles et pancartes brandies par les membres du Collectif d’Action Contre les Rebelles de l’Armée de Résistance pour le Seigneur (LRA), de Joseph Koni, au cours d’une marche pacifique à Bangui.

Interrogé par Radio Ndeke Luka, Jean Yourmany, coordonnateur de ce collectif a déclaré que l’objectif de l’action est d’attirer l’attention de la communauté nationale et internationale sur les exactions répétitives de la LRA sur les populations de cette partie du pays.

Il a précisé que la République Centrafricaine a besoin des moyens conséquents pour mettre hors d’état de nuire ces malfaiteurs.

Il y a deux semaines, le Parlement d’Etat Américain a voté une loi pour combattre la LRA en Centrafrique, en Ouganda, au Soudan et au Congo Démocratique.

Publié dans ECHOS DE LA SOCIETE

Commenter cet article