La ville de Yalinga saccagée par les rebelles

Publié le par CENTRAFRIQUE EN LIGNE

Les habitants de la  ville de Yalinga (nord-est de Centrafrique, préfecture de la Haute-Kotto) ont été attaqués par une cinquantaine d'hommes en armes vendredi à l'aube. Les FACA postés à Bria, aidées dans leur tâche par des groupes d'autodéfense de la région, se sont précipités pour libérer la ville du joug des malfaiteurs. Malgré cette intervention rapide, les rebelles ont eu le temps de piller une grande partie des lieux, privant des habitants déjà démunis par les attaques de la LRA de leurs biens le plus précieux. Un nombre important de femmes de villages ont été violentées par ces mercenaires.

Selon des source sûres, l'attaque aurait été conduite par les rebelles de la CPJP (Convention des Patriotes pour la Justice et la Paix) dont le gros des troupes émane de la rébellion tchadienne, épaulés par des éléments de la milice LRA de Joseph Kony et des mercenaires soudanais venus du Darfour appartenant anciennement au mouvement rebelle SLA (Sudan Liberation Army) d'Abdelwahid Al-Nour. Cet ensemble hétéroclite s'est assemblé pour commettre des rapines qui permettront à ces bandits de grand chemins d'assurer leur subsistance et leur fortune. Il convient au peuple centrafricain et à ses forces armées de s'unir afin d'éradiquer un fléau qui cause de nombreux dommages à d'innocentes populations civiles.

Jonas Abbo Tshipopo,

Directeur de la rédaction de centrafriquenligne.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article