Le Général Bozizé sera investi le 15 mars 2011

Publié le par CENTRAFRIQUE EN LIGNE

 

 

Bozizé sera investi le 15 mars 2011


Le président de la République Centrafricaine François Bozizé, dont la réélection vient d’être prononcée par la Cour constitutionnelle, sera investi à la magistrature suprême de l’Etat le 15 mars 2011, date anniversaire de sa prise de pouvoir  en 2003. L’intéressé l’a annoncé lui-même samedi 12 février dans un message radiotélévisé de remerciement à ses électeurs. Il a été réélu au 1er tour suite au scrutin du 23 janvier 2011 avec 64,37% des voix.

 

Dans son message, le Chef de l’Etat centrafricain a estimé que par sa réélection, « le peuple a saisi la néccessité que dans une démocratie, il faut une harmonie entre les pouvoirs exécutif et le législatif . Je mesure la lourdeur et la délicatesse de la tâche que vous m’avez confiée à travers mon progrmme de société auquel vous avez adhéré, et je m’engage à honorer votre vote, a poursuivi Bozizé.

Le locataire du Palais de la Renaissance a encore indiqué « que les résultats de ces élections témoignent de la maturité politique des centrafricains qui devraient désormais tourner la page de la haine, du réglement de comptes et des rancoeurs qui les soustraient de la dynamique mondiale ». Et François Bozizé de marteler que « l’heure est à la reconstruction et au rétablissemnt de l’unité nationale ternies par les crises militaro-politiques ».

S’adressant particulièrement à ses adversaires de l’élection présidentielle, le candidat du parti au pouvoir Kwa Na Kwa, « en appelle à leur sens patriotique pour préserver la paix. Nous ne sommes pas des ennemis, a-t-il ajouté,  mais des compatriotes ayant des approches différentes guidées par l’intérêt général ».

La seule réaction enregistrée à l’heure actuelle venant de l’opposition, près de 24 H après la proclamation définitive des résultats par la Cour constitutionnelle est celle de Simplice Kodégué, porte parole du Groupe des Trois (Ange-Félix Patassé, Martin Ziguélé et Emile Gros-Raymond Nakombo) débouté samedi de leur recours en annulation du scrutin. Il a annoncé une rencontre des trois candidats lundi 14 février pour déterminer la conduite à tenir. En attendant, « le peuple devrait avoir un sens des responsabilités et rester serein pour attendre un conduite à tenir que le groupe indiquera ».

 

Source : Radio Ndeke Luka

 

Publié dans LE FIL DE L'ACTUALITE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article