Le premier ministre Touadera fait le bilan du quinquennat de François Bozizé

Publié le par CENTRAFRIQUE EN LIGNE


« J’ai décidé de mettre  à la disposition de la presse de bonnes informations. Des informations vraies sur la situation du pays, les reformes entreprises et les résultats obtenus» Cette déclaration a été faite le 24 décembre par le Premier ministre Faustin Archange Touadera, à l’ouverture de la série de  conférence bilan des  5 années du régime Bozize. 

Dans les propos liminaire du chef de gouvernement,  l’accent  a été mis sur trois points à savoir : la situation politique, socioéconomique et les actions engagées en faveur de la paix sociale.

FAUSTIN 2

« La situation politique en Centrafrique reste marquée par la volonté du gouvernement de continuer à  appliquer les recommandations issues du dialogue politique inclusif tenu en décembre 2008, en particulier les aspects liés à l’exécution du programme de désarmement, démobilisation et réintégration et les préparatifs en vue de l’organisation des élections de janvier 2011 » a souligné le chef du gouvernement.

Selon  Archange Touadera, le Désarmement Démobilisation Réintégration (DDR)  et le processus électoral ont fait partie intégrante des recommandations issues du Dialogue Politique inclusif (DPI) visant à « intégrer tous les mouvements politico-militaires au processus politique afin de rétablir la sécurité et de promouvoir la réconciliation nationale »

Parlant du DDR, le chef du gouvernement a clairement spécifié que, le la phase de vérification des ex-combattants est achevée dans le Nord-Ouest en dépit des réticences des quelques groupes armés à rejoindre le processus de la paix et c’est ce qui explique les dernières attaques de Birao et dans le Nord-Est.

En ce qui concerne le processus électoral, à un mois de la tenue de ces scrutins, a-t-il dit, le gouvernement se félicite de l’appui de la communauté internationale depuis le début du processus. Et selon lui, tout le monde sait que quelques soucis étaient apparus dans le processus mais au jour d’aujourd’hui tous les obstacles sont désormais levés et il ne « reste qu’à la commission Electorale Indépendante de poursuivre ses efforts pour tenir le calendrier établi et régler rapidement les derniers problèmes techniques et logistiques qui s’observent encore ».

« Le gouvernement a mis en place d’importantes mesures pour faciliter le recouvrement des recettes fiscales et améliorer la gestion des dépenses publiques. Les dettes envers les banques commerciales font actuellement l’objet d’une renégociation fondée sur la consolidation des divers emprunts contractés en un seul emprunt à des conditions plus favorables » a précisé M Toaudera, abordant  la situation socioéconomique.

Toutes ces réformes, selon lui, ont permis à la République Centrafricaine d’atteindre le point d’achèvement de l’initiative en faveur des pays pauvres très endettés (PPTE) et  ont indéniablement ouvert la voie à un allègement de la dette de la part des institutions multilatérales.

Evoquant le dernier point, le gouvernement sous la direction du président de la république, a mis un accent particulier sur l’homme comme étant l’épicentre du développement. « Et pour cette raison, le gouvernement qu’il dirige  a tout fait pour assurer son épanouissement et son bien-être en lui  versant régulièrement son salaire », a-t-il déclaré.

« Le gouvernement est en train d’examiner la question de l’harmonisation des salaires pour réduire les écarts que l’on constate aujourd’hui. De même il a soumis à l’assemblée nationale dans le projet de loi des finances, une proposition visant à poursuivre le processus de déblocage de salaire » a renchéri l’orateur.

Pour les fonctionnaires admis à faire valoir leurs droits à la retraite, le gouvernement a réussi à assainir la situation des pensions des retraites.

Il convient de préciser que, cette série de conférence bilan qui a commencé le 24 décembre avec  le premier ministre se poursuivra dans tous les départements ministériels  et prendra fin le 31 avec le discours bilan du président de la république, ceci à la veille de la Saint Sylvestre.

Source : Africa-Info ; Kabongo

Publié dans ACTION GOUVERNEMENTALE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article