Les jeunes patriotes centrafricains organisent leur Assemblée Générale (La Plume-RCA)

Publié le par CENTRAFRIQUENLIGNE

 

Ayant pris conscience de leur implication dans le processus du développement, les jeunes centrafricains ne veulent être en reste. 


1555560-2080112

C’est pourquoi, ils veulent faire entendre leur voix à travers une association à caractère politique dénommée Groupe des Patriotes Centrafricains (GPC) qui a mobilisé les jeunes des huit arrondissements de la capitale et de ses environs pour mettre en place leurs structures. 
Il s’agissait de prouver leur patriotisme pour conscientiser et sensibiliser la jeunesse centrafricaine sur leur devenir au moment où le pays s’apprête à affronter les enjeux des élections en cours. Les intentions des jeunes ne sont pas précises raison pour laquelle la confusion sème dans l’esprit de tout le monde. Il y a lieu de savoir leur statut et leur provenance pour éviter une infiltration malencontreuse dans le but inavoué de réduire à néant les actions politiques que mène le chef de l’Etat dans le souci d’un apaisement. 
Comment peut-on assister l’existence d’une association à caractère politique alors qu’il en existe plusieurs au sein du KNK. Les organisations des femmes, des jeunes et des personnes invalides fusionnent. Et le parti dans son entièreté fonctionne à merveille depuis le congrès de Mbaïki entériné par les actes de création du parti travailliste et socio-démocrate, le KNK à Boali. Il n’ya pas de douter un seul instant que le patriotisme doit se manifester à travers une jeunesse responsable moins politisée qui cherche inlassablement sa voie pour dire clairement aux gouvernants que le temps est venu pour donner de la consistance à la politique de promotion de la jeunesse. 
Initié par le jeune Ousman Bouari, le Groupe des Patriotes Centrafricains (GPC) qui n’a pour l’instant aucun objectif, peut avoir des ambitions pour fédérer les jeunes de tous bords autour des idéaux que défend le chef de l’Etat. Malheureusement, les membres de ce groupement politique ne veulent rien comprendre de la politique que défend le chef de l’Etat. 
Est-ce cela être jeune et combattre la politique d’un rassembleur ? il est pratiquement indécent. car, pour l’instant, personne ne maitrise les désidératas du GPC qui cherche à émerger . En clair, il est décidé de mettre en place un organe rassembleur de tous les jeunes centrafricains convaincus déterminés, engagés et dynamiques pour la cause réelle du développement socio économique du pays.

La Plume-RCA 

 

Publié dans ECHOS DE LA SOCIETE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article