Les ministres issus de l'opposition ont été exclus de leurs partis

Publié le par CENTRAFRIQUE EN LIGNE

 

Pascal Koyamene suspendu du RDC

 

Pascal Koyamene, membre du bureau politique, délégué aux affaires politiques et porte parole du Rassemblement Démocratique Centrafricain (RDC) et actuel ministre de l'habitat est suspendu de ses fonctions et toutes activités politiques au sein de ce parti.

Le parti lui reproche d’avoir désobéit et affiché une indiscipline caractérisée, suite à sa nomination dans le gouvernement de Touadéra 3. Une perche tendue à l’opposition à l’issue des élections groupées de 2011. Des élections d’ailleurs contestées par l’opposition et singulièrement le RDC.

La décision a été prise le 23 avril dernier, conformément aux dispositions de l’article 32.6, du règlement intérieur du parti. « Face à son refus de se conformer aux consignes et directives du parti, le frère Pascal Koyamene sera traduit devant le Conseil de discipline », indique cette décision, signée de son président Louis Pierre Gamba.

Samedi dernier, le Front pour l’Annulation et la Reprise des Elections (FARE 2011), avait interpellé Pascal Koyamene du RDC etMichel Mandaba du Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain (MLPC), pour se justifier de leurs actes devant leur parti respectif.

Pour le FARE, ses deux cadres en déphasage avec les idéaux de leurs partis ont fait preuve de débauchage politique et de trahison. Le FARE qui s’est toujours opposé à la légitimité et crédibilité des dernières élections en Centrafrique, estime que par ce geste, le pouvoir de Bangui voudrait faire croire à l’opinion nationale et internationale un semblant gouvernement de « large ouverture ».

 

Même son de cloche au MLPC dans l’affaire Mandaba

 

logo-MLPC.jpg


 

Le Mouvement de Libération  du peuple Centrafricain (MLPC), vient de suspendre mardi 26 avril 2011, son Secrétaire général, et actuel ministre de la santé publique Jean Michel Mandaba, de toute activité du parti. C’est sa participation au gouvernement Touadéra III, qui constitue le principal motif de sa suspension. Mandaba est frappé par les dispositions du règlement intérieur du MLPC.

Selon les termes de la décision de suspension signée du 1er vice président du MLPC, Gabriel Jean Edouard Koyambonou, il est reproché à Mandaba « l’inobservation de la ligne politique du parti, et l’engagement du parti sans en avoir reçu mandat ».

La même décision précise que le sort de l’intéressé sera examiné lors du prochain Conseil Politique National (CPN), dont la date n’est pas encore connue.

La suspension de Michel Mandaba fait suite à celle de Pascal Koyamene ancien secrétaire du Rassemblement Démocratique Centrafricain (RDC) et actuel ministre du Logement pour les mêmes raisons.

Ces séries de sanctions s’inscrivent dans les mesures engagées par le Front pour l’Annulation et la Reprise des Elections (FARE-2011), contre ses cadres égarés.

 

Source : Radio Ndeke Luka

Publié dans LE FIL DE L'ACTUALITE

Commenter cet article

president roberto pasteur samaleu du msrs 09/05/2011 21:46


Les decisions de suspendre tous ces ventres mouts et tratres de leurs partis sont conformes aux pricipes de moralite.cela va sans dire.le msrs dit ceci,on ne peux pas etre citoyen d,un autre pays
que le votre sans changer de nationalite et prendre officiellement les documents officiels qui vous confirme reellement que maintenant vous etes citoyen de ce nouveau pays a part entiere.et pour
cela,vous n,etes plus de votre ancienne nationalite,mais plutot un autre citoyen .et tout dependra de la clause de citoyennete que vous aviez souscrit.est-ce une double nationalite? ou bien un
abandon total de votre ancienne citoyennete.c,est claire.meme avec dieu le createur dans la sainte bible condamne d,etre tiede ou froid.il dit cei; vous devez etre chaud ou froid.mais etre tiede,il
vous vomi.ce qui veut dire te ka,mo te gue,Dieu hait cela et c,est mal saint.quand on chosi un parti pour y adherer,c,est comme tout abandonner pour suivre jesus-christ pour le meilleur et le
pire.c,est comme adherer a une religion.non pour trouver a manger ou un travail dans cette religin,mais pour trouver le salut de votre ame.et a p[artir ou vous quitter cette religion,on vous
appellera un fidele dechu et adulterien avec le diable,enemi eternel du dieu vivant. cela veut dire que tous ces gens qui se battent dans les partis politiques en centrafrique,ont en tete une seule
chose.chercher la ou trouver a bien manger,meme si la nation,le peuple,les autres meurent de faim et de soif,pourvu que les leurs jouissent de minimum de confort,ils n,ont point de logique,de
conviction politique,ils n,ont point d,objectivite.et sont entrainer par tout ent qui soufle.c,est pareils militants,il faut s,en mefier religieusdement car,ce sont des cancvers qui finissent par
emporter toute une cohorte avec eux dans la tombe.Selon le msrs,un vrai gouvernement dit democrate devrai initier des lois qui interdisent des le depart de recruter des ministres ou cadres des
formations politiques si,d,aventure ces preposes etaient deseerteursde leurs formations politiques,ou bien ont violer les statuts regissant leurs partis politiques.le gouvernement est une
organisation qui donne un bon exemple pour ce qui concerne l,enquete de moralite de chaque citoyen,son passe judiciare,social,religieuse,amoureuse et financiere avant de lui confier un poste de
responsabilite dans le gouvernement ou l,administration.car celui qui a deja pris lhabitude de voler un oeuf,volera un boeuf ,voir meme un etre humain en entier.voila pourqu,oi on a instituer le
casier judiciaire dans chaque pays.mais si le knk cense donner un bon exemple se prete a ce jeu malsaint,il nereste qu,a blamer ce mouvement avec ses tentacules jusqu,a refonder une vraie nation
pure et saint afin de donner ala nouvelle generation,un pays modele,fier et fort par ses institutions republicaines.