Les partenaires humanitaires et le gouvernement centrafricain militent pour la création d’une loi de protection des personnes déplacées

Publié le par CENTRAFRIQUENLIGNE

 

P5.jpg

Le vote d’une Loi portant protection des Personnes Déplacées Internes est d’une urgence capitale pour soulager les souffrances des quelques 200.000 personnes déplacées de la République Centrafricaine. Tel est le principal vœu formulé le 16 juillet 2010 par les Partenaires humanitaires, le Gouvernement, les Parlementaires, la Société Civile ainsi que les Représentants de ces personnes en situation de vie difficile.

Cette Loi, une fois votée, instituerait le cadre juridique nécessaire à la protection et à la promotion des droits des personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays.

Cette préoccupation a été arrêtée à l’occasion de l’Atelier de deux jours organisé par le HCR sur la Protection et le droit des personnes déplacées en République Centrafricaine.

Au cours d’une Conférence de presse animée au terme de sa mission en République Centrafricaine, le Professeur Walter KAELIN, Représentant du Secrétaire Général des Nations Unies pour les Droits Humains des Personnes Déplacées Internes, explique que c’est une action concertée du Gouvernement centrafricain et de la Communauté internationale qui permettrait aux personnes déplacées de reconstruire leur vie.

Pour Me Bruno Hyacinte GBIEGBA, l’un des Intervenants, les droits à la protection, au logement, à la santé sont entre autres les éléments clés devant figurer dans la Loi nationale, sur la protection des personnes déplacées en RCA.

La mission de l’Ambassadeur Walter KAELIN qui est le 3e du genre en RCA, l’a conduit dans les zones où sont concentrées les personnes déplacées, notamment les régions du Nord, du Nord-ouest, du Nord-Est, du Nord-Centre, où il s’est imprégné de leur situation.

La République Centrafricaine a récemment signé, en Ouganda, la Convention de l’Union Africaine pour la Protection des Personnes déplacées et travaille maintenant à sa ratification.

Radio Ndeke Luka

 

Publié dans ECHOS DE LA SOCIETE

Commenter cet article