Présidentielle en Côte d’Ivoire : un premier tour dans le calme

Publié le par CENTRAFRIQUE EN LIGNE


14 candidats sont dans la course pour le fauteuil présidentiel

Plus de 5,7 millions d’Ivoiriens ont accompli ce dimanche 31 octobre le devoir civique. Le scrutin présidentiel, prévu il y a cinq ans, s’est globalement déroulé dans le calme. Le décompte des voix a démarré.

Les opérations de vote se sont déroulées globalement dans le calme ce dimanche 31 octobre. Plus de 5, 7 millions d’Ivoiriens étaient appelés à choisir le successeur de Laurent Gbagbo parmi 14 candidats en lice. Henri Konan Bédié, le président du Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) et le chef du Rassemblement des Républicains (RDR), Alassane Dramane Ouattara ont voté dans la matinée dans le bureau de vote abrité par le lycée Sainte-Marie, à Cocody, une des communes de la capitale économique Abidjan. Le président sortant, lui, a déposé son bulletin dans les urnes en début d’après-midi à la Riviera, une autre commune de la ville. Les trois favoris de ces élections, maintes fois reportées depuis 2005, ont lancé des appels au calme et au respect du résultat des urnes. Le Premier ministre Guillaume Soro a, quant à lui, voté dès 7h, à l’ouverture des bureaux, à Grand-Bassam, la première capitale de la Côte d’Ivoire.

Le décompte des voix a commencé

Le scrutin s’est déroulé sans incident majeur à Abidjan et dans le reste du pays. « C’est très encourageant, car tout se passe dans la paix et dans l’ordre », a indiqué ce dimanche, en début d’après-midi, le représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies pour la Côte d’Ivoire, Y J Choi. Le responsable des Nations unies s’est rendu dans trois bureaux de vote dans les régions d’Abidjan et du Sud-Comoé (centre du pays). Cependant, certains bureaux ont enregistré du retard dans le démarrage des opérations de vote alors qu’en région parisienne, qui abrite le tiers de la diaspora ivoirienne dans le monde, cinq bureaux de vote ont été fermés à la suite d’échauffourées. « Mardi dernier, de manière unilatérale, le président de CEI (Commission électorale indépendante,ndlr) pour la France a modifié la répartition des bureaux de vote, regrette un membre de cette commission. (..). Mais les électeurs n’ont pas été prévenus », selon un membre de la CEI cité ce dimanche parLe Parisien.

En Côte d’Ivoire, Youssouf Bakayoko, le président de la CEI, qui a voté aux environs de 16h (GMT, heure locale) a félicité « toute la CEI et ceux qui sont sur le terrain, qui organisent cette élection ainsi que tous nos compatriotes qui participent à ce vote en toute sérénité ». Les bureaux de vote ont fermé leurs portes à 17h (GMT, heure locale). Selon des sources consulaires, le comptage est en cours et les premiers résultats devraient être disponibles dès ce lundi 1er novembre.

Source : Afrik.com

Publié dans AILLEURS EN AFRIQUE

Commenter cet article