URGENT Birao attaquée par les rebelles : les FACA résistent

Publié le par CENTRAFRIQUENLIGNE

2172.jpgCe matin, à l'aube, des combats intenses ont opposé à Birao (nord de la Centrafrique, chef-lieu de la province de la Vakaga) les Forces Armées Centrafricaines à des rebelles qui pourraient appartenir à la CPJP (Convention des Patriotes pour la Justice et la Paix) et à d'autres groupes de moindres importances, on évoque notamment la présence de mercenaires tchadiens du FPRN d'Adoum Yacoub Kougou ou de l'ANR de Mahamat Abbo Sileck. A quatre heures lundi, une centaine d'hommes armés de mitraillettes et de machettes ont pris quelques quartiers de la ville de Birao (qu'ils ont méthodiquement pillé et saccagé), avant que les Forces Armées Centrafricaines en garnison sur place ne lancent une contre-attaque et ne reconquièrent la ville tôt dans la matinée, il y a quelques minutes à peine. A l'heure actuelle, les rebelles sont en fuite, pourchassés dans les marécages autour de Birao par les vaillants éléments des FACA.

Dès la fin de cette opération, il faudra s'interroger sur la réelle volonté des mouvements politico-militaires tels que le CPJP de désarmer et de réintégrer la vie civile centrafricaine dans le cadre du processus DDR, préalable indispensable à la tenue d'élections libres sur l'intégralité du territoire de la République Centrafricaine. Dans le cas contraire, peut-être conviendrait-il, comme le préconisent certains, de mettre en place des mesures draconiennes afin d'éradiquer définitivement le fléau des mouvements politico-militaires. Quoi qu'il en soit, le gouvernement du général d'armée François Bozizé Yangouvonda ne saurait tolérer plus longtemps que des civils et des militaires centrafricains soient la cible de quelques bandits avides de rapines et de meurtres.

 

Robert Wali

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article