Réfugiés et autochtones ensemble pour développer l’agriculture à Obo

Publié le par CENTRAFRIQUE EN LIGNE

AFP_090710agriculture_afrique_8.jpg

Les réfugiés résidents à Obo dans le Mbomou (Sud de la RCA) ainsi que les autochtones s’impliquent davantage dans les activités agricoles afin de relever le défit de l’autosuffisance alimentaire.

38 représentants (Réfugiés et autochtones) des associations maraîchères de la ville ont été édifiés à l’issu d’une formation organisée par l’ONG COOPI du 29 au 30 octobre 2010 sur les techniques des cultures maraîchères.

Selon Emile Samba, agronome et superviseur de la formation interrogé par Radio Ndeke Luka, la formation doit s’élargir dans plusieurs domaines de cultures entre autres vivrières.

Il a aussi affirmé que c’est dans l’optique d’aider cette population en proie aux multiples attaques de la LRA et autres groupes armés à lutter contre la faim et à promouvoir l’autosuffisance alimentaire.

Après cette formation, les groupements ont bénéficié d’un appui matériel de l’ONG COOPI pour la vulgarisation des acquis de la formation. Emile Samba a aussi affirmé que la culture sera faite dans les zones sous contrôle des Forces armées centrafricaines (FACA).

Source : Radio Ndeke Luka

Publié dans ACTU ECONOMIQUE

Commenter cet article