Tchad: création d'une agence panafricaine de la Grande muraille verte

Publié le par CENTRAFRIQUENLIGNE



N'DJAMENA - Les onze pays présents, jeudi à N'Djamena au premier sommet sur le projet de la "Grande muraille verte" (GMV), ceinture de végétation devant relier l'ouest à l'est de l'Afrique pour lutter contre l'avancée du désert, ont créé l'Agence Panafricaine de la GMV.

"L'ensemble des chefs d'Etat et de gouvernement présents à ce sommet ont signé la convention portant création de l'Agence Panafricaine de la grande Muraille verte", indique le communiqué final lu à la fin du sommet.

"Nous venons d'ouvrir le plus grand chantier de l'humanité de l'époque contemporaine", a déclaré le président sénégalais Abdoulaye Wade en clôturant le sommet, soulignant que "ce projet exige beaucoup de sérieux et beaucoup d'engagement".

"Il s'agit d'arrêter la progression d'un phénomène qui se déroule depuis des millénaires" a-t-il conclu.

Selon le texte de la convention dont l'AFP a obtenu copie, "l'Agence panafricaine de la GMV a pour objectif la coordination et le suivi de la réalisation d'une barrière verte de protection contre l'avancée du désert sur la bande sahélienne comprise principalement entre les isohyètes (ligne imaginaire de points aux précipitations similaires)100 et 400 mm (d'eau/par an) sur une distance de 7000 Km de long et 15 Km de large allant de Dakar à Djibouti".

Le professeur Abdoulaye Dia du Sénégal a été nommé secrétaire exécutif pour un mandat de deux ans. Le choix pays devant abriter le siège de l'Agence a été reporté pour le prochain sommet prévu dans deux ans à N'Djamena.

(©AFP / 17 juin 2010 20h57)

Publié dans AILLEURS EN AFRIQUE

Commenter cet article