Un évêque enlevé brièvement par les rebelles de la CPJP

Publié le par CENTRAFRIQUE EN LIGNE

L'évêque de Bambari, Monseigneur Edouard Mathos, a été kidnappé quelques heures par les rebelles de la CPJP, dans la région de Sam-Ouandja (nord de la préfecture de la Haute-Kotto). Alors qu'il effectuait une tournée à la rencontre de ses ouailles et qu'il stationnait dans le village de Mouca, celui-ci a été arrêté par des hommes en armes. Visiblement, ceux-ci étaient affamés et cherchaient à tout prix à effectuer quelques rapines. Après quelques heures de détention sauvage, le prélat a été libéré car les miliciens de la CPJP ne pouvait se permettre de garder en otage un prisonnier d'une telle importance. Monseigneur Mathos a pu regagné Bria, le chef-lieu de la préfecture, dans la soirée. Toutefois, son chauffeur, son véhicule et ses biens ont été emportés par les rebelles. Cette énième péripétie dans les troubles qui secouent le nord-est du pays depuis quelques années montre une fois de plus l'impérative nécessité d'intégrer les rebelles de la CPJP au processus DDR (Désarmement – Démobilisation – Réintégration). Après le cessez-le-feu annoncé par les Hommes d'Abdoulaye Hissène, les négociations ne devraient pas tarder à débuter entre ces derniers et le gouvernement centrafricain.

 

La rédaction Centrafrique En Ligne

Publié dans LE FIL DE L'ACTUALITE

Commenter cet article