Vers l'apaisement des relations entre le Tchad et la RCA

Publié le par CENTRAFRIQUE EN LIGNE

Ce lundi 18 juillet, le Président de la République Centrafricaine, Chef de l'Etat, S.E. François Bozizé Yangouvonda s'est rendu dans la capitale tchadienne Ndjaména, accompagné d'une forte délégation ministérielle. Cette visite a été initiée suite à l'invitation du Président de la République Tchadienne, Idriss Déby Itno et était destinée à l'apaisement des relations entre les deux pays. Ces relations s'étaient dégradées brutalement le 31 mai dernier, lors d'émeutes interconfessionelles de grande ampleur qui se sont déroulées dans trois arrondissements de Bangui.

centrafrique.jpg

Avec entre autres l'assistance des Ministres Binoua et Bozizé Fils, le Président Centrafricain a abordé de nombreux points sensibles avec son homologue tchadien. Et malgré la durée éclaire de cette visite (moins de vingt-quatre heures), le résultat s'avère plutôt fructueux. Deux points méritent ici d'être mis en exergue : l'accord sur l'indemnisation des victimes du Kilomètres Cinq (à hauteur d'un million de Francs CFA par famille) et le renforcement de la coopération tchado-centrafricaine pour la sécurisation des frontières ainsi que pour la lutte contre les mouvements politico-militaires. Sur ces deux domaines, les autorités tchadiennes et les autorités centrafricaines se sont mises au diapason et ont abhorré les points de divergence restants en suspens depuis la fin mai. Par ailleurs, une commission mixte sur l'élevage a également été mise sur pied (à l'initiative du Ministre centrafricain délégué à l'Elevage, Youssoupha Yerima Mandjo) et sera destinée à faciliter la mise en place d'une politique commune sur ce sujet, qui représente pas moins de 18% du PIB tchadien. 

Les deux parties se sont donc séparées sur le sentiment du devoir accompli et l'amitié entre les pays limitrophes semble à nouveau au beau fixe. L'entente cordiale entre le Tchad et la RCA offre un gage de stabilité à toute la sous-région et aliène les menaces de déstabilisation d'une Afrique Centrale trop souvent volcanique. Ces bonnes relations sont d'autant plus nécessaires que le Tchad et la République Centrafricaine ont beaucoup à échanger dans l'optique d'un futur meilleur, commun aux deux pays.

 

Robert Wali

Rédaction Centrafrique En Ligne

Publié dans EDITORIAL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article