Disparition du Général de Corps d'Armée Thimothée Malendoma

Publié le par CENTRAFRIQUE EN LIGNE

Malendoma.jpg

 

C'était dans la journée d'hier, le dimanche 12 décembre 2010, que le Général de Corps d'Armée Timothée Malendoma s'est éteint à l'hôpital général de Bangui des suites d'une longue maladie. Son décès, survenu dans sa soixante-quinzième année, laisse le peuple et plus particulièrement l'armée centrafricaine orphelins. Dès 1965, ce jeune lieutenant s'est fait remarquer en participant activemment au putsch de celui qui n'était pas encore Bokassa Ier. Plusieurs fois ministre sous la présidence de Jean-Bédel Bokassa, il connut l'apogée de sa carrière politique lorsque André Kolingba le nomma Premier Ministre le 4 décembre 1992 avant de le démettre brutalement trois mois plus tard, l'accusant de "freiner le processus démocratique". Député dans la préfecture du Kemo en 1998, il ne fut pas réélu en 2005. Il connut toutefois le suprême honneur d'être promu au poste de Général de Corps d'Armée par le président Bozizé le 25 décembre 2004. Militaire intègre, il laisse à tous les centrafricains l'image d'un Homme droit et juste, toujours soucieux du bien-être de ses compatriotes.

A sa famille et à ses amis, la rédaction de Centrafrique En Ligne présente ses condoléances les plus attristées,

 

Robert Wali

 

Rédaction Centrafrique En Ligne

Publié dans NECROLOGIE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article