Mondial 2010, Grâce au Ghana, l’Afrique en quarts de finales

Publié le par CENTRAFRIQUENLIGNE

 


 

Entre tristesse et joie !

En battant samedi les Etats-Unis  (2 - 1), le Ghana n’a pas failli à sa difficile mission : défendre l’honneur de tout un continent. Dans un Royal Bafokeng Stadium de Rustenburg en délire, 120 minutes durant, les Black Stars ont redonné du baume au cœur de l’Afrique, en la propulsant en quarts de finales. Avec la manière !

 

Les Ghanéens se devaient d’être déterminés dès les premières minutes de ce match hippique opposant les Black Stars à la sélection des Etats-Unis. Et ils l’ont été, face à une sélection américaine redoutable après son nul face à l’Angleterre (1-1), sa victoire contre l’Algérie (1-0) et surtout son nul héroïque (2-2) face à la Slovénie après avoir été menée 2 buts à 0. Le doute aurait pu s’installer dans l’esprit des Africains comme dans celui des analystes du football mondial. Lors de ses trois matches de poules, le Ghana n’avait pas marqué de buts dans le cours du jeu. Seuls deux penalties lui avaient valu sa qualification pour les 8èmes de finales dans sa victoire contre la Serbie (1-0) et son match nul face à l’Australie (1-1). Battu 0-1 contre l’Allemagne, l’attaque ghanéenne était restée sans réaction.

Mais hier, dès la 5ème minute, après une alerte américaine et un shoot tendu de Dempsey bien enrayé par le goal ghanéen Richard Kingston, 3 passes seulement ont suffi pour que Prince Boateng propulse le cuir au fond des filets américain pour Ghana 1 - Usa 0. Le Royal Bafokeng Stadium en folie salue ce but mérité par un Ghana bien compact en milieu de terrain et jouant haut, sur les relances bien assurées d’une défense vigilante face aux assauts répétés de Donovan, Dempsey, Altidore. Bien aidée en cela par un Richard Kingston magistral dans les buts ghané ens jusqu’à la 63ème minute quand Jonathan Mensah écope d’un carton jaune, suivi d’un pénalty, pour faute sur Dempsey. London Donovan trompe Kingston et égalise pour Ghana 1 - Usa 1. Et la mi-temps interviendra sur ce score de parité.

La deuxième mi-temps qui va se jouer sur les chapeaux de roues par les Américain, verra l’équipe africaine perdre un peu de son allant. Le bon coaching de Bob Bradley qui fait jouer Dempsey, Heilfaber et Edu, entrés en cours de jeu, sur Annan dans le couloir gauche commence à faire souffrir le gardien Kingston et toute la défense. Mais les Ghanéens tiennent bon et la réaction de Milovan Rajevac, le coach ghanéen qui introduit Stephan Appiah au milieu de terrain à la 76ème minute, stabilise le jeu ghanéen. Les 90 minutes réglementaires s’achèvent sur le score de 1 buts partout.

L’exploit sera réalisé à, la 95ème minute par Assamoah Gyan pour Ghana 2 - Usa 1. Après une chevauchée sur près de 40 mètres, l’attaquant ghanéen, quoique bousculé, décoche une frappe imparable et le goal américain Howard est battu. Le Ghana va résister jusqu’à la 120ème minute. Score : Ghana 2- Usa 1, l’Afrique sera en quarts de finales grâce au Ghana. L’Uruguay n’a qu’à bien se tenir, le Ghana possède les arguments pour accéder aux demies finales.

Publié dans AILLEURS EN AFRIQUE

Commenter cet article